Vous avez été nombreux à me demander des explications quant à la réalisation des photos intitulées « Légèreté » et « Impact ». Au risque de briser le « mystère » qui lui est associé, je me lance dans un premier article pour partager avec vous sa mise en œuvre. J’espère voir à mon tour vos images, si l’envie vous prend de reproduire l’expérience, avec éventuellement d’autres déclinaisons…

Pour réaliser ces photos, j’ai passé environ trois heures pour les préparatifs, la mise en place, les réglages et enfin la prise de vue. Cela faisait longtemps que j’avais envie de représenter quelque chose d’imaginaire.
J’espère voir à mon tour vos images, si l’envie vous prend de reproduire l’expérience, avec éventuellement d’autres déclinaisons…

Matériel utilisé pour la mise en place du décorMatériel utilisé pour la prise de vue
Un plat en verre transparent (type pyrex)Appareil photo (bien sûr)
Une coupelle en verre avec fond bombé (pot de crème brûlée) arrivant à la hauteur du bord du bac en pyrex : elle va créer la dynamique de l’effet vagueletteObjectif 100mm macro (focale à adapter suivant l’effet visuel souhaité)
Patafix (sorte de pâte à modeler)Pied photo
Un dent-de-lion (fleur de pissenlit) que j’ai remplacé par celui d’un salsifis des prés (Tragopogon pratensis) qui est plus grandLampe torche LED avec puissance réglable ou flash
Mélange eau (80%) lait (20%)Gélatine pour la lampe ou flash (mais pas indispensable, nous verrons plus loin)
Vapoteur pour l’effet « fumée »Télécommande (afin d’éviter le flou de bougé)
Un fond unis blanc (feuille A4) pour la photo « Impact » – avec en plus un intercalaire plastique bleu transparent (pour la photo « Légèreté »)Réflecteur (optionnel)

Après avoir rempli le bac d’eau à 80%, j’ai complété environ à 20% de lait pour donner un effet nuageux. J’ai collé un peu de Patafix sur le fond de la coupelle renversée puis positionné et planté le Dent-de-Lion. J’ai posé la coupelle à environ 1/3 du bord du récipient, laissant 2/3 après pour positionner le fond.
La hauteur de la coupelle correspond à la profondeur du plat en pyrex. En positionnant la coupelle renversée dont le fond est bombé, cela simule l’effet vague que l’on peut observer sur la photo. En outre, l’eau laiteuse permet d’obtenir un joli reflet miroir de la pointe du dent-de-lion.
J’ai bien vérifié que le fond, le dent-de-lion et l’objectif étaient sur le même axe. L’horizon simulé se trouve à 1/3 du bas de la photo.

Pour l’éclairage, la lampe de poche LED (ou le flash) permet différents réglages… y compris en éclairant le bas du plat en verre sur le coté pour obtenir un effet rétro-éclairage par le bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *